top of page
CORINNE TICHADOU
 

Peinture

portrait-corinne-tichadou.jpeg

Entre onirisme et romantisme, la peinture de CORINNE TICHADOU tisse des liens entre le passé et le présent.

L’artiste nous livre une œuvre féconde inspirée de la mythologie, de contes allégoriques, bibliques…  

Faisant preuve d’une impressionnante connaissance de l’histoire de l’art, elle peint l’humain en le questionnant sur son rapport au monde : son courage, son destin, sa place.

 

CORINNE TICHADOU nous emmène dans un monde peuplé de vierges liliales, de centaures et chimères, de madones, de mages, de chapelles et d’églises… s’interrogeant sans cesse sur le sens de ces symboles.

Ses personnages font écho à la mémoire, à la fragilité de l’être, à la mélancolie, au silence…

Elle convoque l’ici et l’au-delà avec précisément cette « inquiétante étrangeté » (das unheimliche selon Freud).

CORINNE TICHADOU n’hésite pas à reproduire encore et encore les mêmes sujets de façon sérielle.

Sa peinture est imprégnée de tradition mais aussi de culture et de ses paysages du sud (Collioure, Sète…)

Elle joue avec les aspérités et les imperfections d’un vieux papier ou d’une toile malmenée pour faire naître ses allégories.

 

On ne peut qu’être séduit par la richesse de ce travail enchanteur et plein d’humanité, par la force créatrice qui émane de son œuvre.

 

CORINNE TICHADOU démontre qu’en art : « tout est permis si chaque chose concourt à la sincère expression d’un état d’âme. »

bottom of page